SUR LE TERRAIN

16 avril 2014, minuit passé

Errance sur le Chemin des Dames

Seul, sous la lune, pleine

Et le vent me porte les murmures

Des âmes qui appellent “Maman”

Qui appellent “Mutti”

L’obus

Tapi depuis un siècle tu attends, menaçant.
Sous l’acier ton cœur se joue des saisons.
Mais ta sournoise mission s’achève.
Je t’exhume.
Et que porte le vent ma colère.

François Mayu